Arab WoorldArab Woorld  الرئيسيةالرئيسية  اليوميةاليومية  س .و .جس .و .ج  بحـثبحـث  قائمة الاعضاءقائمة الاعضاء  المجموعاتالمجموعات  التسجيلالتسجيل  دخولدخول  




الأربعاء 01 أبريل 2015, 02:17
Les Pays-Bas remettent ça
معلومات العضو
الكاتب:
اللقب:
الادارة العليا
الرتبه:
الادارة العليا
الصورة الرمزية


البيانات
المتصفح : Google Chrome
الإقامة : Republic of Tunisia
عدد المساهمات : 25362
نقاط : 103330827
تقييم : 7839
تاريخ الميلاد : 14/01/1990
تاريخ التسجيل : 11/02/2012
العمر : 26

الإتصالات
الحالة:
وسائل الإتصال:
معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو http://www.arabwoorld.com
إعلانات


Neuf mois après avoir donné la leçon à l’Espagne lors du Mondial brésilien (5-1), les Pays-Bas ont de nouveau pris la mesure de la sélection ibérique (2-0), mardi, à Amsterdam, en amical. Les Néerlandais ont fait la différence dans les vingt premières...



Il y a des matches qui ne s’oublient pas. La gifle infligée par les Pays-Bas à l’Espagne (5-1), alors championne du monde en titre, le 13 juin dernier, à Salvador, dans le cadre de la phase de poules du Mondial au Brésil, fait partie de ceux-là. Mardi, à l’Amsterdam Arena, les aficionados de la Roja espéraient une révolte de leurs protégés, neuf mois après la déconvenue, face à ceux qui les ont ridiculisés aux yeux du monde entier en terres sud-américaines. C’est raté.

A l’arrivée, les retrouvailles entre les sélections néerlandaises et espagnoles, toutes deux largement remaniées par rapport à leurs matches respectifs de qualification à l’Euro 2016 face à l’Ukraine (1-0) et à la Turquie (1-1), auront tourné à l’avantage des protégés de Guus Hiddink (2-0), privé de ses deux stars, Robin van Persie et Arjen Robben, tous deux blessés et forfaits pour la réception de la Roja.

Buteur face à l’Espagne en juin dernier, Stefan De Vrij s’est rappelé au bon souvenir de la sélection ibérique en ouvrant le score de la tête à la 13e minute de jeu, sur un service impeccable de Wesley Sneijder. Trois minutes plus tard, c’est Davy Klassenn, bien servi par Jetro Willems, qui profitait de la défense apathique de la Roja pour doubler la mise de près (16e). Un retard à l'allumage que la Roja, moins tranchante que son adversaire du soir et en manque d'inspiration devant le but, ne parviendra jamais à combler, malgré l’entrée en jeu de ses cadres dans le second acte (Iniesta, Ramos, Silva...).


المصدر: Arab Woorld


الــرد الســـريـع

مواضيع ذات صلة



القسم العام :: 

المنتدى العام

Loading...